Tous les articles par Etienne

Pastel sec: Paysage de Montagne Automnal

J’ai commencé un nouveau pastel d’après une photographie d’un paysage de montagne.
J’ai commencé par faire des micro-cadres donc mon bloc de dessin pour tester différentes hypothèses afin de changer la disposition des éléments dans ma feuille.
Ensuite, j’ai commencé à jeter mes couleurs et ça avancé tout seul ou presque. Il va falloir que je réfléchisse plus avant au rendu que je veux avoir, j’aimerais arriver à garder ces traits instinctifs mais arriver à densifier les tons … Ce n’est pas gagné gagné !

Pastel sec: Portrait Kalinga (mis à jour le 8 novembre)

Mise à jour du 8 novembre 2018:
Hier, après les 2 semaines de congés scolaires, c’était la reprise.
J’ai ajouté les colliers, mais je n’ai pas eu le courage, ni l’inspiration d’ajouter les tatouages, bien que je pense que ça manque … si un jour j’arrive à trouver un moyen de les mettre en image, je ressortirais ce pastel.
Mais en attendant, c’est fini.

Portrait Kalinga. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Il n'y a pas encore eu de votes sur ce dessin)


Article original du 11 octobre 2018:
Hier, j’ai commencé un nouveau pastel.
J’ai utilisé une photo noir et blanc afin de me « libérer » des couleurs.
J’ai des problèmes d trait sur le visage (quand je suis totalement HS, mes traits peuvent être … approximatifs), il va falloir que j’allonge le menton.

Mise à jour du 17 octobre 2018:
Ce soir, j’ai commencé par essayer de corriger mon visage, et par conséquent, je l’ai un peu allongé.
Il a fallu ensuite que je corrige les attaches du cou et des épaules.
Une fois fait, j’ai embrayé sur le suite de mon travail de colorisation.
Les questions qui se posent pour la suite sont:
– Le modèle a des perles en collier et en serre tête, est ce que je les refais ? Je pense que je vais au moins dessiner le collier.
– Le modèle a des tatouages sur tout le buste, est ce que les reproduit ? Et là … je ne sais pas trop.
Si je les fait, il faudra que je les dessine avec suffisamment de pep’s pour que l’on comprenne le dessin. Mais si je décide de ne pas les faire, il manquera quelque chose, car ils font partie intégrante du sujet.

Pastel sec: jeune Lynx (mis à jour le 5 novembre)

Mise à jour du 5 novembre 2018:
J’ai corrigé le visage du sujet comme je l’avais décrit, il a perdu sa tête de chaton pour avoir plus un tête de lynx 🙂
J’avais trouvé mes couleurs lors de la séance précédente, je les ai donc retravaillées pour aller sur tout le corps.
Donc voilà, c’est fini !

Jeune Lynx.
Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 4,67 sur 5)


Article du 29 octobre 2018:
Hier, j’ai commencé un nouveau pastel sur un format moyen afin de pouvoir proposer autre chose que des grands formats pour les expositions des adhérents de l’association Pastel en Dauphiné.
Plutôt que de me faire la main avec un crayon graphite ou une pierre noire, j’ai testé à l’encre de chine, avec un stylo-pinceau Pentel dont j’ai fait l’acquisition il y a peu.
Pour le pastel j’ai à peine commencé:  j’ai posé mes traits et les premières couleurs.

Mise à jour du 30 octobre 2018:
J’ai corrigé un peu le visage:
* j’ai accentué l’écartement des yeux.
* J’ai aussi accentué la largeur de la truffe
* Du coup, le menton et la mâchoire ont nécessité des rectifications.
J’ai aussi posé un léger fond et commencé à coloriser le corps.
Il faudra encore que je corrige l’œil droit et peut être remonter l’oreille du même côté. Il faudra aussi que je change la patte gauche.
Je rallongerai aussi un peu le museau.

Interview Jerémie Zimmermann

J’ai découvert, il y a un peu moins d’un an, la chaîne Youtube thunkerview.
Ils interviewent des gens sans coupure, sans montage. Et le contenu est souvent très riche et très intéressant.
Là, c’est Jerémie Zimmermann, l’ancien porte parole de la quadrature du Net. Par cette fonction, il  a vu le fonctionnement des instituions de près, qu’elles soient Françaises ou Européenne.
Mais il ne parle pas que de ça !
Donc, si vous avez 1h30 devant vous, n’hésitez pas !

Petit test aux pastel sec: devant la fenêtre (mis à jour le 26 oct.)

Mise à jour du 26 octobre 2018:
J’ai fait quelques retouches, mais je ne souhaite pas plus que ça en ajouter.
Je vais passer à autre chose

Devant la fenêtre. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne: 3,00 sur 5)


Article du 23 octobre 2018:
Dimanche soir,  j’avais envie de dessiner mais je ne savais pas quoi.
Comme cela faisait quelques semaines que je n’avais rien dessiné chez moi car j’étais en mode « épuisement total » , je me suis pris par la main et je me suis motivé pour faire quelque chose, quand bien même cela finirait à la poubelle.
Il y a quelques semaines, avant que je tombe de fatigue, j’avais commencé un pastel d’après une photo d’une femme dont j’aimais bien la pose, mais je n’avais pas réussi à reproduire le visage ni même à en faire un cohérent : c’est assez frustrant quand on a une jolie jeune femme et qu’on réalise un visage d’homme qui vient de se faire marcher sur la gueule par une équipe de rugby.
Du coup, je suis parti du même modèle et j’ai essayé de partir sur autre chose sans trop savoir précisément quoi. C’est pourquoi j’ai pris une feuille de papier à pastel ingres (avec une surface vergée) qui a l’avantage d’être bien moins cher. (J’en avais acheté un lot de 20 ou 40 feuilles à mes débuts).
Par contre, il sature bien plus vite, surtout avec des pastels extra-tendres (Sennelier  / Schmincke) avec lesquels il est vite inutilisable.

Dimanche soir, j’ai posé mon personnage et esquissé les premières couleurs. Ce que j’ai continué et corrigé hier.

Puis je suis arrivé au point où il fallait que je décide de la nature de l’arrière plan : j’ai demandé à mon cerveau … … … il n’a absolument rien répondu ! 
Alors j’ai essayé de faire un paysage flou en reprenant un peu les couleurs du personnages pour faire de rappels.
Mais cela ne fonctionne pas ! Il faudra poser un paysage plus détaillé.

La séance s’est terminée par un coup de fixatif : cela devrait me permettre de fixer les couleurs présentes au moins en partie et le permettre d’ajouter une couche supplémentaire de pigment et potentiellement d’affiner les détails.

Mise à jour du 25 octobre 2018:
Hier soir, j’ai réussi à me motiver suffisamment pour continuer un peu.
J’ai essayé de travailler un peu plus le vêtement, puis je me suis attaqué au fond : j’ai essayé de lui donner un peu de volume, mais il va encore demander du travail.
J’ai aussi foncé les cheveux., mais il va falloir que je leur ramène un peu plus de couleur/luminosité par endroits.
Bref, ça commence à prendre forme. J’ai fini ma séance avec un autre petit coup de fixatif.

Adieu réseaux sociaux !

Ça fait longtemps que cela me titillait, alors, voilà : j’ai lancé la suppression de mon compte Facebook !!! Il y a plusieurs raisons à cela, la principale, c’est que j’y vois trop de choses qui m’énervent et les autres, je peux les avoir par des sites webs tiers sans que j’expose inutilement mes données personnelles.
Donc voilà, il sera réellement détruit dans 30 jours, et je ne me connecterais plus car je n’ai pas envie de recommencer l’opération.

Pour ceux qui veulent voir si il y a des mises à jour sans se connecter, et qui ne sont pas forcément très au fait de tous les outils pratiquent qui existaient avant les réseaux sociaux, je tiens à dire qu’il existe les flux RSS : c’est à dire qu’avec les navigateurs internet normaux, on peut s’abonner à un site, et les différents articles seront automatiquement remontés comme un dossier de favoris.
Je sais que c’est natif sous Firefox (https://www.mozilla.org/fr/firefox/new/).

Voici l’adresse pour les flux RSS de mon site : https://pastels-et-gribouillages.penicaud.net/feed/
Une fois sur la page (qui normalement liste tous les articles récents), vous pouvez cliquer sur « S’abonner ».
Ensuite, il vous sera demandé où vous voulez l’enregistrer, vous pouvez choisir la « barre personnelle » (que vous pourrez afficher par la suite en faisant un clic droit dans un espace vide à droite ou à gauche de votre barre d’adresse, dedans ça sert à rien, et cocher « barre personnelle »).

Modèle vivant – pierre noire et pastel sec

Vendredi soir, il y avait modèle vivant. Un peu comme toutes les semaines, je n’étais pas vraiment en forme …
On a commencé par de courtes pauses de 2 minutes, puis 6, puis 10, puis 30~40 pour le pastel.
Pour le pastel, je me rend compte que j’ai fait la tête trop petite. Comme il est difficile de prendre le temps de faire un tête cohérente dans le temps imparti,  j’ai dû plus me concentrer sur ce point que sur la bonne taille :/

Modèle vivant

Hier soir, c’était la reprise du modèle vivant.
On a commencé par des poses courtes de 2 minutes, puis des poses de 6 et 10 minutes, pour finir par une pose de 30 minutes ou j’ai sorti mes pastels. Plutôt que d’utiliser mon papier habituel qui est assez cher, j’ai utilisé du papier Ingres.

Pastel Sec: En Grande Discussion

Mise à jour du 4 octobre 2018:
Hier soir, j’ai affiné les traits du visage, j’ai essayé de retoucher la manche du vêtement puis j’ai noirci le fond afin d’effacer des tâches de couleurs malencontreuses.
Et, je pense que j’ai fini.

En Grande Discussion. Pastel sec d’après une photographie de Réhahn Photography.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)

Article original du 20 septembre 2018:
Hier, c’était -enfin- la reprise de l’atelier dessin du Petit Lez’Art.
J’ai commencé un nouveau pastel d’après une photographie de Réhahn Photography.
Un peu  comme à mon habitude, j’ai lancé au crayon une esquisse sur mon carnet de dessin afin de voir si je pouvais avoir des difficultés.
Puis j’ai commencé à placer mes éléments sur ma feuille avec un premier jet coloré.
Ensuite, j’ai commencé à travailler et corriger le visage et l’oiseau.

Mise à jour du 27 septembre 2018:
Hier j’ai commencé à réfléchir à la façon dont j’allias réaliser le pull du sujet, qui est très coloré et très détaillé sur la photographie d’origine. La difficulté étant qu’il n’occulte pas le reste du dessin.
J’ai posé 3 manière différente de le traiter sur les 3 grandes zones du vêtement et j’ai fini par faire un mix des trois, mais il faudra que je reprenne la manche où l’effet ne marche pas trop.
J’ai aussi ajouté quelques touches sur le visage et l’oiseau.

Pastel sec: Paysage de montagne

Hier soir, en rentrant du boulot à vélo, j’ai levé le nez et ai aperçu les dernières lueurs orangées du soleil éclairer le massif de la chartreuse.
J’ai essayé de garder cette impression sur la lumière, les nuages et les montagnes dans ma tête et ,une bonne heure plus tard (il fallait bien que je mange), j’ai essayé de la reproduire sur mon papier.

Paysage de montagne Pastel sec.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 4,50 sur 5)

Un autre jour, cela aurait probablement  ressemblé à toute autre chose.
Mais c’est amusant à faire comme exercice, surtout pour moi qui ne travaille quasiment qu’avec des photographies.

Il est fort possible que je recommence, j’ai bien envie d’essayer avec des portraits, des animaux, etc.

Pastel sec: Portrait du Vietnam – Old Lady Ha Nhi

Pendant mes congés, j’ai réalisé ce pastel sec d’après une photographie de Réhahn  Photography, prise dans un village de l’ethnie Ko Mu.
PS: j’ai pris une meilleure photo de ce pastel qui tire moins vers le bleu.

Portrait du Vietnam – Old Lady Ha Nhi. Pastel sec.
D’après une photo de Réhahn Photography.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)

Pastel sec: mon ami l’éléphant (mis à jour le 16 août)

Dernière mise à jour du 16 août 2018:
J’ai apporté la touche finale.

Mon ami l’éléphant. Pastel sec.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)

Article original du 23 juillet 2018:
Dimanche dernier, suite au dessin à la pierre noire, je me suis lancé dans ce dessin aux pastels secs ( d’après une photographie de SteveMcCurry en Thaïlande).
Ce soir j’ai continué la mise en couleur.

Mise à jour du 1er août 2018:
Le weekend dernier j’ai un peu avancé : j’ai surtout travaillé la couleur.

Mise à jour du 6 août 2018:
Dimanche après midi, il y avait de nouveau une animation de l’association Pastel en Dauphiné à l’ « Eté Oh! Parc », organisée par la ville de Grenoble au parc Mistral.
J’ai donc continué mon petit pastel en essayant de travailler mes textures et couleurs. Malheureusement, avec la chaleur caniculaire, je n’ai pas vraiment réussi à me plonger dedans.

Mise à jour du 8 août 2018:
Hier soir, j’ai trouvé le courage de continuer.
J’ai travaillé principalement l’éléphant et ai essayé de densifier un peu les tons.
Bien que je n’y sois pas encore, je commence à voir le bout de ce dessin.
Il me rester à retravailler le fond, le sol, la trompe de l’éléphant (elle est un peu trop devenue rectiligne) et, pour finir, rendre l’arbre un peu moins clair.

Mise à jour du 13 août 2018:
Ce weekend, j’ai continué à travailler les équilibres et un peu tout ce que j’avais indiqué.
Par contre la luminosité ce matin n’était pas terrible quand j’ai pris la photo du dessin.

Mise à jour du 14 août 2018:
Hier soir j’ai remis apporté ce qui pourrait être la touche finale.
Je vais attendre d’avoir une luminosité extérieure correcte avant de me décider.

pastel sec : saut d’obstacle (mis à jour le 10 juillet au soir)

Mise à jour du 10 juillet 2018:
Cette nuit, j’ai eu du mal à dormir (peut être la café trop serré et trop de vitamine C avant de décoller de chez moi pour aller dessiner au parc) .
Du coup, j’ai retouché l’écuyère et rajouté quelques touches sur le fond … et je pense qu’il est terminé.
NB: petites retouches supplémentaires du soir.

Saut d’obstacle.
Pastel sec.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)

 

Article du 28 juin 2018:
La semaine dernière, j’ai commencé un pastel d’après une photo de saut d’obstacle à cheval.
J’ai continué hier, mais j’avais oublié que les chevaux blanc, c’est chiant à faire. Ils ne sont jamais réellement blanc, tout se joue entre la variation de couleurs très claires, ce qui est relativement pénible/frustrant à faire.
Du coup, j’ai fini par accentuer les couleurs, mais ça ne ressemble pas à grand chose …
C’était le dernier atelier de l’année, je verrais si j’arrive à le continuer chez moi.

Mise à jour du 3 juillet 2018:
J’ai réussi à un peu travailler sur ce pastel dimanche et lundi soir.
J’ai posé rapidement une couleur dans le fond, afin de m’aider à décider quelles couleurs utiliser ou pas sur le cheval.
En parlant de cheval, j’ai rectifié la tête qui était un peu trop épaisse et l’œil mal placé.
J’ai aussi allongé les jambes de l’écuyère.

Mise à jour du 9 juillet 2018:
Alors … cet après midi il y avait « L’été oh! Parc  » avec l’association Pastel En Dauphiné.
J’ai donc pu continuer mon pastel sous les arbres.
J’ai fondu un peu le fond, retravaillé la poil-itude de la tête et de la queue, ajouté du cuir et … essayé de faire un visage qui va demander encore un peu de travail.

Pastel sec: abbaye de Kylemore (mis à jour le 21 juin)

Mise à jour du 21 juin 2018:
J’ai ressorti ce dessin pour travailler un plus la végétation du premier plan pendant une petite heure.
Ça rends mieux.

Abbaye de Kylemore.
Pastel sec.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)

 

Article original du 4 juin 2018:
Vendredi soir, il y avait une récupération d’atelier de dessin.
J’ai commencé un pastel d’après une photo de L’Abbaye de Kylemore (en Irlande dans le Connemara). J’ai un peut touché/déplacé les différents éléments afin d’avoir un cadrage qui me satisfasse.

Par contre, les bâtiments me paraissent penchés sur le dessin … il faudra que je vérifie que ce ne soit pas du à un effet  d’optique.

Mise à jour du 6 juin 2018:
J’ai redressé un peu les bâtiments et ait commencé à travailler la végétation de la moitié supérieure.
Il faudra peut être que j’assombrisse un peu plus les faces ombrées de l’abbaye pour qu’elle s’intègre mieux dans le dessin.

Mise à jour du 13 juin 2018:
En début d’atelier, on a fait quelques exercices de dessin les yeux fermés, assez amusant je dois dire.
Ensuite, j’ai continué mon pastel, principalement le premier plan.
J’ai tout de même essayé d’apporter plus d’ombre dans l’abbaye, mais la photo étant hyper lumineuse (bien plus que la lumière ambiante), ce n’est pas trop visible.
J’ai aussi commencé à plus travailler mes barques, que j’ai un peu descendu dans ma composition.

Mise à jour du 17 juin 2018:
Vendredi dernier, on a eu exceptionnellement atelier.
J’ai eu l’impression d’avoir terminé ce pastel, mais maintenant que je vois en photo … Les buissons du premier plan manquent cruellement de détails pour fait le contre-point avec la végétation près de l’abbaye.

Exposition des élèves de l’Atelier du Petit Lez’Art 2018

L’atelier ou je vais régulièrement depuis quelques années ( 8 ou 9 ), organise une petite exposition avec une oeuvre par élève.
Cela aura lieu ce samedi, le 23 juin, 11 rue Cornélie Gémond à Grenoble.
Il y aura des ateliers libres et gratuits pour enfants  entre 14h30 et 16h30 et un pot à partir de 18h30.
Plus d’infos sur le  site de l’atelier.

Dans mon cas, j’exposerai le pastel « portrait du Tibet« .

Pastel sec: Elephant (mis à jour le 31 mai)

Mise à jour du 31  mai:
Hier, j’ai fait quelques retouches a ce pastel, mais j’en ai fait très peu pour conserver le côté spontané du dessin.
En le réalisant, j’ai vu que j’avais trop reculé sa partie arrière, du coup il a des formes qui paraissent un peu bizarres.

Éléphant.
Pastel sec.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)

 

Article original du 17 mai:
Aujourd’hui, j’ai commencé ce pastel, mais je ne sais pas si je vais beaucoup le modifier.

Éléphant.
Pastel sec.