Archives par mot-clé : format raisin

Mes dessins et peintures faits sur un format raisin

pastel sec : buste (mis à jour le 8 août)

Mise à jour du 8 août

Je n’ai pas fait grand chose hier soir, j’ai surtout comaté devant la télévision.
Mais j’ai quand même trouvé le courage de faire quelque retouches au niveau cou en l’élargissant un peu vers l’arrière et en déplaçant le centre de l’intersection des clavicules vers la gauche.

Article du 5 août

Après une semaine ou j’étais très fatigué et où je n’ai quasiment rien fait, j’ai décidé de me remuer et de ma lancer dans un nouveau pastel.
Je me suis servi d’un des modèles déjà utilisés pour mes « gribouillages » à la pierre noire.
Je n’ai posé que les traits de bases hier soir, ce qui a bien du me prendre une bonne heure.

Mise à jour du 6 août

J’ai commencé une mise en couleur basique afin de valider mes proportions.

Je m’y attendait un peu : la mâchoire était trop courte.
Je l’avais pressenti en regardant mes traits de construction mais avec la mise en couleur c’est devenu très visible.
Donc, j’ai essayé de corriger un peu et … j’ai perdu mes traits.
Après une petite phase d’énervement avec la chaleur de l’appart aggravée par la lampe de chevalet juste à côté de ma tête, un chat qui miaule et un chouia de frustration, j’ai failli tout envoyez paître.
J’ai essayé de tout reprendre mais le visage est un peu trop grand.

Sinon j’ai aussi abaissé le poitrine, ça aussi je l’avais vu sur mon croquis préliminaire.

La suite au prochain numéro. Et comme je suis d’astreinte, ce n’est pas dit que j’ai le courage de continuer cette semaine.

Mise à jour du 7 août

Comme prévu, j’ai continué mes rectifications du visage.
J’ai du m’arrêter au bout d’une petite heure à cause de mon boulot.

Il y a encore un truc qui cloche avec le front.
Il faudra que j’épaississe un peu le cou vers l’arrière.

Pastel sec: paysage de montagne (MAJ le 25 juin)

Mise à jour du 25 juin 2019

Mercredi dernier, j’ai porté quelques touches supplémentaires.
Comme c’était le dernier atelier de l’année, je vais devoir le continuer chez moi.
J’ai un peu éclairci le ciel et la montagne.
J’ai aussi essayé d’apporter un peu plus de contraste à la plaine et aux arbres du premier plan.

Article original du 8 juin 2019

Aujourd’hui, il y avait la Fête des Tuiles à Grenoble.
Avec l’association Pastel En Dauphiné, on faisait des démonstrations et j’étais de la partie. J’ai réalisé pendant plus de 3h ce paysage de montagne.
Je ferais peut être quelques retouches sur le ciel, il ne me satisfait pas vraiment.

Mise à jour du 18 juin 2019

Dimanche dernier, j’ai ressorti ce pastel et ait fait quelques retouches.
Je le trouvais un peu pâlot, j’ai donc essayé de lui donner plus de contraste dans les couleurs.
J’ai changé les couleurs de la montagnes et ai un peu éclairci le ciel.
Il y a toujours des choses qui me chagrinent dans le travail de la couleur de la forêt sur la médiane horizontale.
Donc, il y a encore du boulot.

Pastel sec: tortue (mis à jour le 19juin)

Mise à jour du 19 juin 2019

Ce soir, j’ai essayé de casser un peu ce qui me semblait trop régulier.
J’ai un peu atténué la luminosité sur la partie haute du dessin et j’ai essayé de détailler un peu plus les rochers.
Je pense que c’est fini, mais … je vais me garder un peu le temps de la réflexion.

Tortue.
Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)

Article du 10 juin 2019

Mercredi dernier, j’ai commencé ce pastel de tortue survolant les fonds marins.
Comme vous pouvez le voir, ce n’est que le début et les couleurs sont encore très sommaires.

Mise à jour du 13 juin 2019

Hier, j’ai continué ce petit pastel.
J’ai principalement commencé à travailler les détails de l’eau, j’ai encore pas mal de boulot et je n’ai pas tout à fait défini le comment j’allais la travailler.
J’ai aussi apporté quelques touches sur le sol de coraux.

pastel sec: roarrr (mis à jour le 16 mai 2019)

Mise à jour du 23 mai 2019

Hier, j’ai apporté les dernières touches.
J’ai réfléchi à aller plus loin dans le travail du poil, mais je n’avais pas vraiment envie : ça n’a jamais vraiment être mon truc.

RooaarrrRRR
Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)

Article du 11 avril

Hier soir, je ne savais pas trop quoi commencer …
J’allais partir sur paysage dont j’aimais bien les couleurs, mais je me suis rendu compte que je n’avais pas la feuille de couleur claire dont j’avais besoin pour le commencer.
Je suis donc parti sur une image d’un féroce rugissement félin. (Dans les faits, c’est sûrement un bâillement, mais dire que c’est un rugissement, ça a plus de gueule).
A cause de toutes ces hésitations, j’ai juste posé mon dessin aux crayons pastels.
Par contre, c’est les vacances de pâques, le prochain atelier est dans 3 semaines !

Mise à jour du 16 mai

A cause des congés scolaire et de deux jours fériés placés le mercredi, il y a eu un long moi d’arrêt.
J’ai pu ressortir mon pastel de chasseur de croquettes. et ai commencé la mise en couleur.

Pastel sec: le moaï (mis à jour le 4 avril)

Mise à jour du 4 avril 2019

Hier, j’ai apporté le touche finale à ce pastel.
J’ai principalement apporté des touches de couleur au sol.

PS: J’ai mis à jour la photographie du pastel.

Le grand Moaï. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)

Article original du 20 mars 2019

Vendredi 8 mars, lors de l’atelier libre de l’association Pastel en Dauphiné, j’avais commencé un dessin d’après une photographie d’un moaï sur l’île de Pâques (Rapa Nui) réalisée par Steve McCurry.
Entre temps, je suis tombé malade, puis j’ai pu le reprendre à l’atelier d’hier soir au Petit Lez’Art.
Comme vous pouvez le voir, je l’ai pas mal avancé, j’ai réalisé les nuages un peu en freestyle, le rendu n’est pas si mal.
Il va falloir que je revoie un peu les lignes d’eau du plan du fond, la rugosité du moaï, et la végétation … encore pas mal de boulot en perspective ^_^

Mise à jour du 28 mars 2019

Hier soir, j’ai continué mon petit moaï.
J’ai ajouté quelques touches à l’océan et au moaï. J’ai passé le reste de mon temps à travailler le sol.
Je l’ai traité plus comme une étendue d’eau avec des vagues : J’ai posé des touches horizontales auxquelles j’ai ensuite apporté quelques traits de couleurs verticaux.
C’est mieux ! Mais il y a encore du travail. Il faut que j’arrive à apporter un peu de profondeur.

Pastel sec: paysage/marine de soleil levant (mis à jour le 6 mars)

Mise à jour du 6 mars.

Ce soir j’ai fait quelques retouches, principalement pour équilibrer la lumière.
Là, je ne sais plus quoi faire de plus.

Soleil levant. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 4,50 sur 5)


Article du 7 février 2019:
La semaine dernière, lors de l’atelier du mercredi, j’avais commencé à gribouiller sur une feuille afin de préparer un pastel que j’ai toujours en tête.
Mais au bout d’une heure, j’ai perdu patience et j’ai sorti mes pastels afin de commencer un marine sous un soleil levant (ou couchant) .

Je l’ai continué hier soir sans vraiment m’appuyer sur la photo modèle. Mais en travaillant la couleur, j’ai mis un peu trop de symétrie dans les nuages, il faudra que je rectifie cela.

Mise à jour du 14 février 2019:
Hier j’ai essayé de corriger ce que j’avais repéré :

  • Atténuation de la symétrie dans la forme des nuages (que j’avais insérée sans trop y faire attention).
  • Éclaircissement des bords du dessin pour que l’ensemble soit plus aéré.
  • Travail des couleurs pour adoucir un peu les nuages et leurs reflets

Et ça commence à ressembler à quelque chose de fini.
Quand la séance s’est terminée, je ne savais plus trop quoi retravailler. Les vacances étant là, il faudra attendre 4 semaines pour le prochain atelier.
Par contre, l’exposition à laquelle je participe (venez nombreux) va m’occuper, je ne suis donc pas trop sur d’arriver à prendre le temps de le sortir de son carton.

Pastel sec: modèle vivant (mis à jour le 27 février)

Mise à jour du 27 février.

Ce soir, je me suis appliqué à faire un nez, une bouche et un menton qui soient cohérents. Le problème c’est qu’il faut que je revoie la forme globale de la tête : la mâchoire et l’implantation du cou.

Par contre, si jamais j’ai l’intention de me baser à nouveau sur un modèle vivant, plutôt que mes pastels, j’aurais intérêt à arrêter mon choix sur un crayon ( sanguine, pierre noire ou fusain) et avoir un croquis plus détaillé dans le trait et les valeurs … et un peu plus juste. Je pense que ce sera alors moins galère.

Article original du 17 février.

II y a trois semaines, lors de la séance de modèle vivant, on avait eu une heure pour utiliser notre matériel favori, j’ai donc sorti mes pastels.
J’avais malheureusement réalisé plusieurs erreurs de proportions et, par dépit, j’avais laissé le dessin dans son écrin de carton.
J’ai fini par l’en ressortir et ai commencé à rattraper les erreurs de ci de là …
Et je vais essayer de le travailler plus avant, histoire de m’entraîner à faire des choses sans modèle direct.

Ce week-end, j’ai principalement rallongé le tronc, réduit la tête et replacé les mains, ce qui est le préalable à tout travail avancé.
La main droite est encore un peu bizarre, mais le reste commence à avoir des proportions correctes..

Mise à jour du 26 février.

J’ai réussi à reprendre un peu ce pastel, mais pas autant que je l’aurais voulu.
J’ai continué à corriger quelques proportions, mais j’ai principalement travaillé le rendu, par contre j’aimerais bien arriver à dessiner une tête correcte.

pastel sec: ours (mis à jour le 5 février bis)

Dernière mise à jour du 5 février 2019:
Ce soir, j’ai retravaillé un peu la bête, je passe à autre chose.

Ours. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)


Article du 11 janvier 2019:
Le week-end dernier, j’ai commencé ce petit pastel.
Enfin, pas vraiment petit, c’est un grand format, peut être trop grand !
Je vais essayer de trouver une autre manière de travailler le poil de la bête parce que je n’ai aucune envie de faire le pelage au poil.

Mise à jour du 23 janvier 2019:
J’ai un peu avancé, mais pas trop.
Après, il n’y a pas grand chose à faire, je pense que je vais encore travailler le pelage de la bête, et ce sera bon.

Mise à jour du 5 février 2019:
J’ai avancé vendredi dernier pendant que l’on m’installait la fibre, et un peu hier soir. J’ai travaillé le pelage et ai essayé de rendre le poil du museau, plus fin qu’ailleurs, compatible avec l’ensemble. C’est mieux, mais ce n’est pas encore au point.
J’ai perdu de la profondeur en apportant plus de couleur, il faudra que j’assombrisse un peu le pelage extérieur.
Par contre, le papier commence à saturer.

Pastel sec: Chibani (mis à jour le 24 janvier)

Mise à jour du 24 janvier 2019:
J’ai fait quelques retouches, un peu assombri le fond, et … ce pastel est terminé.

Papi molette. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)


Article original du 10 janvier:
Hier, ne sachant pas trop quoi commencer à l’atelier du mercredi, j’ai repris une photographie de Steve McCurry que j’avais commencé à croquer sans vraiment passer à l’étape « pastel sec » .
J’ai donc refais un croquis au crayon, et ai commencé à reproduire les traits sur ma feuille pour mon pastel.

Mise à jour du 17 janvier 2019:
Lors de l’atelier du mercredi, j’ai bien avancé, peut être trop ^_^
La mise en couleur s’est déroulée sans incident, j’ai réussi à ne pas perdre mes traits.
Je vais devoir me poser la question du niveau de finition/détail que je veux réaliser pour ce pastel, limite j’ai la tentation de le laisser en l’état.

Pastel sec: paysage de montagne (mis à jour le 30 décembre)

Mise à jour du 30 décembre 2018:
J’ai effectué quelques retouches mineures.
Je ne sais plus trop quoi faire de plus

Paysage de montagne.
Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)

Article original du 18 décembre 2018:
Vendredi après midi, je suis allé à l’atelier libre de l’association Pastel en Dauphiné.
J’ai commencé un nouveau pastel d’après une photographie de paysage de montagne. C’est moins mauvais que ma première impression, mais les montagnes sont encore trop régulières.

Mise à jour du 19 décembre 2018:
A l’atelier du mercredi soir, j’ai continué.
J’ai modifié sensiblement mes montagnes afin de leur donner une meilleure forme.
Ensuite, je me suis mis à renforcer les couleurs et les contrastes.
Il va falloir que je retravaille les nuages, même si ils sont déjà une meilleure gueule.

Mise à jour du 27 décembre 2018:
Comme c’est une période sans atelier, j’ai sorti le dessin de son carton et l’ai installé sur le chevalet de mon salon.
J’ai un peu densifié le bleu outremer qui me sert de ton sombre.
J’ai aussi continué à travailler le premier plan. Les fleurs demanderont encore un peu de travail, mais je m’approche de la fin.
Il faudra aussi que j’augmente le contraste dans mes nuages, les dernières manipulations les ont laissés un peu palots.

Pastel sec: Mouflon (mis à jour le 12 décembre)

Mise à jour du 12 décembre:
Ce soir, j’ai continué … et j’ai l’impression d’avoir fini.
Je prendrais probablement une meilleure photographie plus tard.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)


Article original du  6 décembre:
Hier, j’ai commencé un mouflon.
Je me suis fait la main sur mon bloc à dessin, puis, j’ai transposé mes traits sur ma feuille et ai jeté mes premières couleurs.

Pastel sec: Paysage de Montagne Automnal (mis à jour le 6 décembre)

Mise à jour du 6 décembre:
J’ai ajouté une petite touche sur mes montagnes et j’ai pris un nouveau cliché.

Paysage Automnal.
Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)


Article original du 15 novembre:
J’ai commencé un nouveau pastel d’après une photographie d’un paysage de montagne.
J’ai commencé par faire des micro-cadres donc mon bloc de dessin pour tester différentes hypothèses afin de changer la disposition des éléments dans ma feuille.
Ensuite, j’ai commencé à jeter mes couleurs et ça avancé tout seul ou presque. Il va falloir que je réfléchisse plus avant au rendu que je veux avoir, j’aimerais arriver à garder ces traits instinctifs mais arriver à densifier les tons … Ce n’est pas gagné gagné !

Mise à jour du 21 novembre:
J’ai caché mon image qui me servait de base et j’ai continué mon pastel en free-style.
Il faut que j’arrive à virer mes bulles qui devraient être des arbres, mais … il y a de l’idée et j’aime ça. Je vais donc essayer de continuer en ce sens.

Mise à jour du 29 novembre:
Toujours en laissant de côté mon image d’origine, j’ai continué à travailler mes formes et couleurs.
A priori, je ne suis plus très loin de la fin, j’ai encode besoin d’ajouter de la texture à ma « montagne jaune » car certains pans sont trop plats.
Sinon, l’image est pas terrible ! J’avais oublié mon petit appareil photo et j’ai du utiliser mon téléphone.

Pastel sec: Portrait Kalinga (mis à jour le 8 novembre)

Mise à jour du 8 novembre 2018:
Hier, après les 2 semaines de congés scolaires, c’était la reprise.
J’ai ajouté les colliers, mais je n’ai pas eu le courage, ni l’inspiration d’ajouter les tatouages, bien que je pense que ça manque … si un jour j’arrive à trouver un moyen de les mettre en image, je ressortirais ce pastel.
Mais en attendant, c’est fini.

Portrait Kalinga. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne: 3,00 sur 5)


Article original du 11 octobre 2018:
Hier, j’ai commencé un nouveau pastel.
J’ai utilisé une photo noir et blanc afin de me « libérer » des couleurs.
J’ai des problèmes d trait sur le visage (quand je suis totalement HS, mes traits peuvent être … approximatifs), il va falloir que j’allonge le menton.

Mise à jour du 17 octobre 2018:
Ce soir, j’ai commencé par essayer de corriger mon visage, et par conséquent, je l’ai un peu allongé.
Il a fallu ensuite que je corrige les attaches du cou et des épaules.
Une fois fait, j’ai embrayé sur le suite de mon travail de colorisation.
Les questions qui se posent pour la suite sont:
– Le modèle a des perles en collier et en serre tête, est ce que je les refais ? Je pense que je vais au moins dessiner le collier.
– Le modèle a des tatouages sur tout le buste, est ce que les reproduit ? Et là … je ne sais pas trop.
Si je les fait, il faudra que je les dessine avec suffisamment de pep’s pour que l’on comprenne le dessin. Mais si je décide de ne pas les faire, il manquera quelque chose, car ils font partie intégrante du sujet.

Petit test aux pastel sec: devant la fenêtre (mis à jour le 26 oct.)

Mise à jour du 26 octobre 2018:
J’ai fait quelques retouches, mais je ne souhaite pas plus que ça en ajouter.
Je vais passer à autre chose

Devant la fenêtre. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 3,50 sur 5)


Article du 23 octobre 2018:
Dimanche soir,  j’avais envie de dessiner mais je ne savais pas quoi.
Comme cela faisait quelques semaines que je n’avais rien dessiné chez moi car j’étais en mode « épuisement total » , je me suis pris par la main et je me suis motivé pour faire quelque chose, quand bien même cela finirait à la poubelle.
Il y a quelques semaines, avant que je tombe de fatigue, j’avais commencé un pastel d’après une photo d’une femme dont j’aimais bien la pose, mais je n’avais pas réussi à reproduire le visage ni même à en faire un cohérent : c’est assez frustrant quand on a une jolie jeune femme et qu’on réalise un visage d’homme qui vient de se faire marcher sur la gueule par une équipe de rugby.
Du coup, je suis parti du même modèle et j’ai essayé de partir sur autre chose sans trop savoir précisément quoi. C’est pourquoi j’ai pris une feuille de papier à pastel ingres (avec une surface vergée) qui a l’avantage d’être bien moins cher. (J’en avais acheté un lot de 20 ou 40 feuilles à mes débuts).
Par contre, il sature bien plus vite, surtout avec des pastels extra-tendres (Sennelier  / Schmincke) avec lesquels il est vite inutilisable.

Dimanche soir, j’ai posé mon personnage et esquissé les premières couleurs. Ce que j’ai continué et corrigé hier.

Puis je suis arrivé au point où il fallait que je décide de la nature de l’arrière plan : j’ai demandé à mon cerveau … … … il n’a absolument rien répondu ! 
Alors j’ai essayé de faire un paysage flou en reprenant un peu les couleurs du personnages pour faire de rappels.
Mais cela ne fonctionne pas ! Il faudra poser un paysage plus détaillé.

La séance s’est terminée par un coup de fixatif : cela devrait me permettre de fixer les couleurs présentes au moins en partie et le permettre d’ajouter une couche supplémentaire de pigment et potentiellement d’affiner les détails.

Mise à jour du 25 octobre 2018:
Hier soir, j’ai réussi à me motiver suffisamment pour continuer un peu.
J’ai essayé de travailler un peu plus le vêtement, puis je me suis attaqué au fond : j’ai essayé de lui donner un peu de volume, mais il va encore demander du travail.
J’ai aussi foncé les cheveux., mais il va falloir que je leur ramène un peu plus de couleur/luminosité par endroits.
Bref, ça commence à prendre forme. J’ai fini ma séance avec un autre petit coup de fixatif.

Modèle vivant

Hier soir, c’était la reprise du modèle vivant.
On a commencé par des poses courtes de 2 minutes, puis des poses de 6 et 10 minutes, pour finir par une pose de 30 minutes ou j’ai sorti mes pastels. Plutôt que d’utiliser mon papier habituel qui est assez cher, j’ai utilisé du papier Ingres.

Pastel Sec: En Grande Discussion

Mise à jour du 4 octobre 2018:
Hier soir, j’ai affiné les traits du visage, j’ai essayé de retoucher la manche du vêtement puis j’ai noirci le fond afin d’effacer des tâches de couleurs malencontreuses.
Et, je pense que j’ai fini.

En Grande Discussion. Pastel sec d’après une photographie de Réhahn Photography.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)

Article original du 20 septembre 2018:
Hier, c’était -enfin- la reprise de l’atelier dessin du Petit Lez’Art.
J’ai commencé un nouveau pastel d’après une photographie de Réhahn Photography.
Un peu  comme à mon habitude, j’ai lancé au crayon une esquisse sur mon carnet de dessin afin de voir si je pouvais avoir des difficultés.
Puis j’ai commencé à placer mes éléments sur ma feuille avec un premier jet coloré.
Ensuite, j’ai commencé à travailler et corriger le visage et l’oiseau.

Mise à jour du 27 septembre 2018:
Hier j’ai commencé à réfléchir à la façon dont j’allias réaliser le pull du sujet, qui est très coloré et très détaillé sur la photographie d’origine. La difficulté étant qu’il n’occulte pas le reste du dessin.
J’ai posé 3 manière différente de le traiter sur les 3 grandes zones du vêtement et j’ai fini par faire un mix des trois, mais il faudra que je reprenne la manche où l’effet ne marche pas trop.
J’ai aussi ajouté quelques touches sur le visage et l’oiseau.