Archives par mot-clé : personnages

Mes dessins et peintures représentant des personnages

pastel sec : buste (mis à jour le 8 août)

Mise à jour du 8 août

Je n’ai pas fait grand chose hier soir, j’ai surtout comaté devant la télévision.
Mais j’ai quand même trouvé le courage de faire quelque retouches au niveau cou en l’élargissant un peu vers l’arrière et en déplaçant le centre de l’intersection des clavicules vers la gauche.

Article du 5 août

Après une semaine ou j’étais très fatigué et où je n’ai quasiment rien fait, j’ai décidé de me remuer et de ma lancer dans un nouveau pastel.
Je me suis servi d’un des modèles déjà utilisés pour mes « gribouillages » à la pierre noire.
Je n’ai posé que les traits de bases hier soir, ce qui a bien du me prendre une bonne heure.

Mise à jour du 6 août

J’ai commencé une mise en couleur basique afin de valider mes proportions.

Je m’y attendait un peu : la mâchoire était trop courte.
Je l’avais pressenti en regardant mes traits de construction mais avec la mise en couleur c’est devenu très visible.
Donc, j’ai essayé de corriger un peu et … j’ai perdu mes traits.
Après une petite phase d’énervement avec la chaleur de l’appart aggravée par la lampe de chevalet juste à côté de ma tête, un chat qui miaule et un chouia de frustration, j’ai failli tout envoyez paître.
J’ai essayé de tout reprendre mais le visage est un peu trop grand.

Sinon j’ai aussi abaissé le poitrine, ça aussi je l’avais vu sur mon croquis préliminaire.

La suite au prochain numéro. Et comme je suis d’astreinte, ce n’est pas dit que j’ai le courage de continuer cette semaine.

Mise à jour du 7 août

Comme prévu, j’ai continué mes rectifications du visage.
J’ai du m’arrêter au bout d’une petite heure à cause de mon boulot.

Il y a encore un truc qui cloche avec le front.
Il faudra que j’épaississe un peu le cou vers l’arrière.

Gribouillages à la pierre noire

J’ai essayé de continuer de dessiner, principalement à la pierre noire.
Les résultats ne sont pas franchement transcendant, ils sont parsemés d’erreurs de trait et de proportions mais petit à petit, j’ai quand même l’impression de retrouver quelques sensations.

J’ai aussi fait des petites renards pendant la pause de midi au boulot.
Contrairement aux autres, c’est réalisé sur un format A4 avec un crayon graphite.

Modelage vivant (vidéo ajoutée)

Hier, lors de l’atelier de modèle vivant, on a fait un atelier modelage.
La séance s’est déroulée sur deux heures.
A vrai dire, dans la mesure où je n’avais pas réalisé de modelage depuis mes jeunes années, je ne savais pas ce que ça allait donner, mais je suis assez satisfait du résultat … bien que la jambe me paraisse un peu courte.

J’ai une vidéo, vous pouvez coupez le son, il n’y a rien d’intéressant qui se dit (pour peu que ce soit audible).

Pastel sec: modèle vivant (mis à jour le 27 février)

Mise à jour du 27 février.

Ce soir, je me suis appliqué à faire un nez, une bouche et un menton qui soient cohérents. Le problème c’est qu’il faut que je revoie la forme globale de la tête : la mâchoire et l’implantation du cou.

Par contre, si jamais j’ai l’intention de me baser à nouveau sur un modèle vivant, plutôt que mes pastels, j’aurais intérêt à arrêter mon choix sur un crayon ( sanguine, pierre noire ou fusain) et avoir un croquis plus détaillé dans le trait et les valeurs … et un peu plus juste. Je pense que ce sera alors moins galère.

Article original du 17 février.

II y a trois semaines, lors de la séance de modèle vivant, on avait eu une heure pour utiliser notre matériel favori, j’ai donc sorti mes pastels.
J’avais malheureusement réalisé plusieurs erreurs de proportions et, par dépit, j’avais laissé le dessin dans son écrin de carton.
J’ai fini par l’en ressortir et ai commencé à rattraper les erreurs de ci de là …
Et je vais essayer de le travailler plus avant, histoire de m’entraîner à faire des choses sans modèle direct.

Ce week-end, j’ai principalement rallongé le tronc, réduit la tête et replacé les mains, ce qui est le préalable à tout travail avancé.
La main droite est encore un peu bizarre, mais le reste commence à avoir des proportions correctes..

Mise à jour du 26 février.

J’ai réussi à reprendre un peu ce pastel, mais pas autant que je l’aurais voulu.
J’ai continué à corriger quelques proportions, mais j’ai principalement travaillé le rendu, par contre j’aimerais bien arriver à dessiner une tête correcte.

Pastel sec: Chibani (mis à jour le 24 janvier)

Mise à jour du 24 janvier 2019:
J’ai fait quelques retouches, un peu assombri le fond, et … ce pastel est terminé.

Papi molette. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)


Article original du 10 janvier:
Hier, ne sachant pas trop quoi commencer à l’atelier du mercredi, j’ai repris une photographie de Steve McCurry que j’avais commencé à croquer sans vraiment passer à l’étape « pastel sec » .
J’ai donc refais un croquis au crayon, et ai commencé à reproduire les traits sur ma feuille pour mon pastel.

Mise à jour du 17 janvier 2019:
Lors de l’atelier du mercredi, j’ai bien avancé, peut être trop ^_^
La mise en couleur s’est déroulée sans incident, j’ai réussi à ne pas perdre mes traits.
Je vais devoir me poser la question du niveau de finition/détail que je veux réaliser pour ce pastel, limite j’ai la tentation de le laisser en l’état.

Modèle vivant – trois crayons

Vendredi soir, il y avait modèle vivant, le pré-requis étant le travail sur papier kraft aux trois crayons : fusain, sanguine et craie (blanche).
Pour une fois, nous avions un modèle homme.
Je suis un peu dubitatif sur le papier kraft, c’est intéressant pour les croquis rapides, mais si on veut faire du détail, cela me semble plus compliqué.

Nous avons commencé par des poses de 2 minutes en utilisant principalement la sanguine.

Puis nous avons fait des poses de 6 minutes.
Il y en a une ou je me suis trompé, j’ai pris un crayon pierre noire 3B … ça a fait une grosse tâche noire ^_^

Et pour finir des poses de 15 minutes.
C’est plus sur ces poses que j’ai pu utiliser vraiment les trois crayons.

Pastel sec: Portrait Kalinga (mis à jour le 8 novembre)

Mise à jour du 8 novembre 2018:
Hier, après les 2 semaines de congés scolaires, c’était la reprise.
J’ai ajouté les colliers, mais je n’ai pas eu le courage, ni l’inspiration d’ajouter les tatouages, bien que je pense que ça manque … si un jour j’arrive à trouver un moyen de les mettre en image, je ressortirais ce pastel.
Mais en attendant, c’est fini.

Portrait Kalinga. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne: 3,00 sur 5)


Article original du 11 octobre 2018:
Hier, j’ai commencé un nouveau pastel.
J’ai utilisé une photo noir et blanc afin de me « libérer » des couleurs.
J’ai des problèmes d trait sur le visage (quand je suis totalement HS, mes traits peuvent être … approximatifs), il va falloir que j’allonge le menton.

Mise à jour du 17 octobre 2018:
Ce soir, j’ai commencé par essayer de corriger mon visage, et par conséquent, je l’ai un peu allongé.
Il a fallu ensuite que je corrige les attaches du cou et des épaules.
Une fois fait, j’ai embrayé sur le suite de mon travail de colorisation.
Les questions qui se posent pour la suite sont:
– Le modèle a des perles en collier et en serre tête, est ce que je les refais ? Je pense que je vais au moins dessiner le collier.
– Le modèle a des tatouages sur tout le buste, est ce que les reproduit ? Et là … je ne sais pas trop.
Si je les fait, il faudra que je les dessine avec suffisamment de pep’s pour que l’on comprenne le dessin. Mais si je décide de ne pas les faire, il manquera quelque chose, car ils font partie intégrante du sujet.

Petit test aux pastel sec: devant la fenêtre (mis à jour le 26 oct.)

Mise à jour du 26 octobre 2018:
J’ai fait quelques retouches, mais je ne souhaite pas plus que ça en ajouter.
Je vais passer à autre chose

Devant la fenêtre. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 3,50 sur 5)


Article du 23 octobre 2018:
Dimanche soir,  j’avais envie de dessiner mais je ne savais pas quoi.
Comme cela faisait quelques semaines que je n’avais rien dessiné chez moi car j’étais en mode « épuisement total » , je me suis pris par la main et je me suis motivé pour faire quelque chose, quand bien même cela finirait à la poubelle.
Il y a quelques semaines, avant que je tombe de fatigue, j’avais commencé un pastel d’après une photo d’une femme dont j’aimais bien la pose, mais je n’avais pas réussi à reproduire le visage ni même à en faire un cohérent : c’est assez frustrant quand on a une jolie jeune femme et qu’on réalise un visage d’homme qui vient de se faire marcher sur la gueule par une équipe de rugby.
Du coup, je suis parti du même modèle et j’ai essayé de partir sur autre chose sans trop savoir précisément quoi. C’est pourquoi j’ai pris une feuille de papier à pastel ingres (avec une surface vergée) qui a l’avantage d’être bien moins cher. (J’en avais acheté un lot de 20 ou 40 feuilles à mes débuts).
Par contre, il sature bien plus vite, surtout avec des pastels extra-tendres (Sennelier  / Schmincke) avec lesquels il est vite inutilisable.

Dimanche soir, j’ai posé mon personnage et esquissé les premières couleurs. Ce que j’ai continué et corrigé hier.

Puis je suis arrivé au point où il fallait que je décide de la nature de l’arrière plan : j’ai demandé à mon cerveau … … … il n’a absolument rien répondu ! 
Alors j’ai essayé de faire un paysage flou en reprenant un peu les couleurs du personnages pour faire de rappels.
Mais cela ne fonctionne pas ! Il faudra poser un paysage plus détaillé.

La séance s’est terminée par un coup de fixatif : cela devrait me permettre de fixer les couleurs présentes au moins en partie et le permettre d’ajouter une couche supplémentaire de pigment et potentiellement d’affiner les détails.

Mise à jour du 25 octobre 2018:
Hier soir, j’ai réussi à me motiver suffisamment pour continuer un peu.
J’ai essayé de travailler un peu plus le vêtement, puis je me suis attaqué au fond : j’ai essayé de lui donner un peu de volume, mais il va encore demander du travail.
J’ai aussi foncé les cheveux., mais il va falloir que je leur ramène un peu plus de couleur/luminosité par endroits.
Bref, ça commence à prendre forme. J’ai fini ma séance avec un autre petit coup de fixatif.

Modèle vivant – pierre noire et pastel sec

Vendredi soir, il y avait modèle vivant. Un peu comme toutes les semaines, je n’étais pas vraiment en forme …
On a commencé par de courtes pauses de 2 minutes, puis 6, puis 10, puis 30~40 pour le pastel.
Pour le pastel, je me rend compte que j’ai fait la tête trop petite. Comme il est difficile de prendre le temps de faire un tête cohérente dans le temps imparti,  j’ai dû plus me concentrer sur ce point que sur la bonne taille :/

Modèle vivant

Hier soir, c’était la reprise du modèle vivant.
On a commencé par des poses courtes de 2 minutes, puis des poses de 6 et 10 minutes, pour finir par une pose de 30 minutes ou j’ai sorti mes pastels. Plutôt que d’utiliser mon papier habituel qui est assez cher, j’ai utilisé du papier Ingres.

Pastel Sec: En Grande Discussion

Mise à jour du 4 octobre 2018:
Hier soir, j’ai affiné les traits du visage, j’ai essayé de retoucher la manche du vêtement puis j’ai noirci le fond afin d’effacer des tâches de couleurs malencontreuses.
Et, je pense que j’ai fini.

En Grande Discussion. Pastel sec d’après une photographie de Réhahn Photography.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)

Article original du 20 septembre 2018:
Hier, c’était -enfin- la reprise de l’atelier dessin du Petit Lez’Art.
J’ai commencé un nouveau pastel d’après une photographie de Réhahn Photography.
Un peu  comme à mon habitude, j’ai lancé au crayon une esquisse sur mon carnet de dessin afin de voir si je pouvais avoir des difficultés.
Puis j’ai commencé à placer mes éléments sur ma feuille avec un premier jet coloré.
Ensuite, j’ai commencé à travailler et corriger le visage et l’oiseau.

Mise à jour du 27 septembre 2018:
Hier j’ai commencé à réfléchir à la façon dont j’allias réaliser le pull du sujet, qui est très coloré et très détaillé sur la photographie d’origine. La difficulté étant qu’il n’occulte pas le reste du dessin.
J’ai posé 3 manière différente de le traiter sur les 3 grandes zones du vêtement et j’ai fini par faire un mix des trois, mais il faudra que je reprenne la manche où l’effet ne marche pas trop.
J’ai aussi ajouté quelques touches sur le visage et l’oiseau.

Pastel sec: Portrait du Vietnam – Old Lady Ha Nhi

Pendant mes congés, j’ai réalisé ce pastel sec d’après une photographie de Réhahn  Photography, prise dans un village de l’ethnie Ko Mu.
PS: j’ai pris une meilleure photo de ce pastel qui tire moins vers le bleu.

Portrait du Vietnam – Old Lady Ha Nhi. Pastel sec.
D’après une photo de Réhahn Photography.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)