Pastel sec : l’enfant et l’agneau (mis à jour le 9 janvier 2020)

Mise à jour du 9 janvier

Pour cette nouvelle année, j’ai ajouté quelques corrections au visage de l’enfant, j’ai aussi un peu atténué les bleus dans les ombres et … j’arrête là.
La tête de l’agneau est peut être un peu petite, mais je ne la (re)toucherais pas.

L’enfant et l’agneau.
Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)

Article du 8 décembre 2019

Je sais que je n’ai rien posté pendant 2 semaines …
Cela ne veut pas dire que je n’ai rien fait!
J’ai commencé un pastel sur le même modèle que je j’ai utilisé pour mon précédent dessin à la pierre noire, une photographie réalisée par Steve McCurry.
J’ai tout de même passé l’équivalent de trois séances dessus.
Pour la première, j’ai réalisé mon esquisse préparatoire, puis fait une première mise en couleur.
Ensuite, j’ai continué mon travail de la couleur et perdu mes traits.
Et pour la dernière, j’ai commencé les grandes corrections, du visage de l’enfant d’une part, et de la tête de l’agneau d’autre part.

Mise à jour du 12 décembre 2019

J’ai continué à corriger le visage.
Il va falloir que je redresse un peu la bouche qui est trop penchée.
Je galère toujours pour la tête de l’agneau.

Mise à jour du 16 décembre

J’ai continué à travailler mes proportions.
La tête de l’agneau semble pas mal , par contre celle de l’enfant me paraît toujours un peu peu bizarre.
Sinon, j’ai posé un fond et j’ai commencé à traiter le pelage de la bestiole.

Mise à jour du 19 décembre

Toujours des corrections et travail du pelage de l’agneau.

L’URSSAF ou la vie

Afin d’être en règle avec l’état pour mes rares ventes de tableau, je suis déclaré comme auto-entrepreneur et artiste.
Pendant longtemps, tout était géré par la maison des artistes, or l’URSSAF a repris la main.
Je ne sais si c’est par feignantise, incompétence ou stupidité, mais ils ont décidés de ne pas tenir compte des déclarations de revenus faites en avril/mai 2019 par les artistes pour définir les cotisations 2020.
Je suppose qu’un technocrate bien trop payé a décidé que c’était trop compliqué à mettre en place et a préféré imposer une assiette de calcul de plus de 6000€ pour tout le monde, soit 975€ de cotisation annuelle.

A l’incompétence, on peut ajouter aussi la malhonnêteté : Le premier versement trimestriel aura lieu mi janvier, or, pour pouvoir moduler/modifier l’assiette ou les versements il faut s’y prendre au moins 1 mois avant. Je vous le donne en mille, l’échéancier a été écrit le 19 décembre, avec un cachet de LaPoste fait le 24 décembre … et reçu dans ma boîte entre le 28 et le 30 décembre car c’était un envoi économique.

A côté, j’ai un boulot avec une paie correcte, je fais partie des privilégiés.
Mais il y a beaucoup de personnes précaires et pauvres dans la population des artistes et cette cotisation qui vient de nulle part va faire du dégât.
Donc, à incompétent, stupide, feignant et malhonnête, je peux ajouter irresponsable pour la grosse buse qui a pondu une aberration pareille.

Un petit lien.

Pierre noire: l’enfant et l’agneau

Hier, en préparation d’un futur pastel, j’ai réalisé ce croquis à la pierre noire afin de voir les différents points piégeux.
Il va falloir que j’apporte un certain soin aux têtes des deux protagonistes.
Dans mon dessin, celle de l’enfant fait trop jeune et n’est pas assez grande.
J’ai galéré pour celle de l’agneau, mais celle sur le dessin est correcte.

Pierre noire : jeune chien

Il y a deux ou trois année, j’avais commencé un chien à la pierre noire sur une fin de séance.
J’avais commencé par les yeux sans vraiment faire de travail préparatoire ni de tracé poussé sur les proportions.
Comme j’étais assez fatigué mercredi soir, je l’ai repris plutôt que de m’énerver sur autre chose. J’y ai ajouté quelques touche de sanguine dans les poils et … j’en ai profité pour faire un fond.
Bref, un dessin sans prise de tête malgré ses nombreuses imperfections.
J’assombrirais encore un peu les poils : les yeux et la truffe sont trop noirs par rapport au reste.

Jeune chien. Pierre noire et sanguine.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 3,50 sur 5)

Pastel sec: paysage de montagne (MAJ le 18 novembre)

Mise à jour du 18 novembre 2019

J’ai retrouvé ce pastel dans mes cartons à dessins et j’ai décidé de le continuer un peu. Je l’ai donc apporté vendredi dernier à l’atelier libre de Pastel en Dauphiné.
Il y avait tellement de choses qui n’allaient pas que je ne savais pas trop par quoi commencer. Sur les conseils de Claudette j’ai éclairci le fond afin de donner plus de profondeur au dessin.
Ensuite, j’ai retravaillé le premier plan car il ne se détache pas assez du deuxième.

Article original du 8 juin 2019

Aujourd’hui, il y avait la Fête des Tuiles à Grenoble.
Avec l’association Pastel En Dauphiné, on faisait des démonstrations et j’étais de la partie. J’ai réalisé pendant plus de 3h ce paysage de montagne.
Je ferais peut être quelques retouches sur le ciel, il ne me satisfait pas vraiment.

Mise à jour du 18 juin 2019

Dimanche dernier, j’ai ressorti ce pastel et ait fait quelques retouches.
Je le trouvais un peu pâlot, j’ai donc essayé de lui donner plus de contraste dans les couleurs.
J’ai changé les couleurs de la montagnes et ai un peu éclairci le ciel.
Il y a toujours des choses qui me chagrinent dans le travail de la couleur de la forêt sur la médiane horizontale.
Donc, il y a encore du boulot.

Mise à jour du 25 juin 2019

Mercredi dernier, j’ai porté quelques touches supplémentaires.
Comme c’était le dernier atelier de l’année, je vais devoir le continuer chez moi.
J’ai un peu éclairci le ciel et la montagne.
J’ai aussi essayé d’apporter un peu plus de contraste à la plaine et aux arbres du premier plan.

pastel sec: écureuil (mis à jour le 16 novembre)

Mise à jour du 16 novembre

J’ai continué mon petit écureuil.
La bestiole me convient, il n’y a pas grand chose à y ajouter, mais il va falloir que je reprenne totalement le fond qui lui ne me convient pas du tout.

Article du 24 octobre

Vendredi dernier, lors de l’atelier de l’association Pastel en Dauphiné, j’ai commencé ce petit écureuil que j’ai continué un peu lundi ou mardi soir.

Crayon aquarellable : modèle vivant

Vendredi dernier, pendant l’atelier modèle vivant, on a fait un truc sympa .
On a utilisé des gros crayons aquarellables , ce sont des crayons de couleurs dont on peut ensuite retravailler le dessin avec un pinceau et de l’eau.
Donc, on a utilisé ces crayons pour ensuite jouer du pinceau.
Mon seul soucis, c’est que j’ai le plus grand mal du monde à avoir le bon trait en un coup de crayon, du coup, là ou il devrait y avoir la lumière, j’ai de bon gros traits bien visibles alors qu’ils devraient se faire discrets , et ce n’est pas le travail au pastel qui va arranger ça ^_^

pastel sec : buste (mis à jour le 19 octobre)

Mise à jour du 19 octobre

J’ai apporté quelques retouches par-ci par-là.
J’ai assombri un peu le visage et ai retravaillé les mains.
J’arrête là !

Buste. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 vote(s), moyenne: 4,75 sur 5)

Article du 5 août

Après une semaine ou j’étais très fatigué et où je n’ai quasiment rien fait, j’ai décidé de me remuer et de ma lancer dans un nouveau pastel.
Je me suis servi d’un des modèles déjà utilisés pour mes « gribouillages » à la pierre noire.
Je n’ai posé que les traits de bases hier soir, ce qui a bien du me prendre une bonne heure.

Mise à jour du 6 août

J’ai commencé une mise en couleur basique afin de valider mes proportions.

Je m’y attendait un peu : la mâchoire était trop courte.
Je l’avais pressenti en regardant mes traits de construction mais avec la mise en couleur c’est devenu très visible.
Donc, j’ai essayé de corriger un peu et … j’ai perdu mes traits.
Après une petite phase d’énervement avec la chaleur de l’appart aggravée par la lampe de chevalet juste à côté de ma tête, un chat qui miaule et un chouia de frustration, j’ai failli tout envoyez paître.
J’ai essayé de tout reprendre mais le visage est un peu trop grand.

Sinon j’ai aussi abaissé le poitrine, ça aussi je l’avais vu sur mon croquis préliminaire.

La suite au prochain numéro. Et comme je suis d’astreinte, ce n’est pas dit que j’ai le courage de continuer cette semaine.

Mise à jour du 7 août

Comme prévu, j’ai continué mes rectifications du visage.
J’ai du m’arrêter au bout d’une petite heure à cause de mon boulot.

Il y a encore un truc qui cloche avec le front.
Il faudra que j’épaississe un peu le cou vers l’arrière.

Mise à jour du 8 août

Je n’ai pas fait grand chose hier soir, j’ai surtout comaté devant la télévision.
Mais j’ai quand même trouvé le courage de faire quelque retouches au niveau cou en l’élargissant un peu vers l’arrière et en déplaçant le centre de l’intersection des clavicules vers la gauche.

Mise à jour du 13 octobre

Le fait d’avoir repris l’atelier du mercredi m’a un peu remotivé.
Donc, après plus de deux mois sans avoir touché ce dessin, j’ai pris mon courage à deux mains, et j’ai continué.

Principalement, j’ai re-corrigé le visage et, plus globalement, la forme de la tête, et j’ai ensuite mis un fond.
La texture de la peau a aussi été retravaillée en apportant quelques touches de vert.

Après tout ça, j’ai peut être fini … mais je vais probablement retravailler les mains qui me font un peu tiquer..

Pastel sec: portrait d’équateur (mis à jour du 17 octobre)

Mise à jour du 17 octobre

J’ai ajouté quelques touches hier, je sature …
J’arrête ce dessin là sans en être réellement satisfait.

Portrait d’Equateur.
Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 4,33 sur 5)

Article original du 3 octobre

J’ai commencé un nouveau pastel d’après une photographie de portrait de Steve McCurry en Équateur.
J’ai mis pas mal de temps à réaliser un croquis sur mon carnet à dessin, car le sujet à une « gueule ». Ensuite je l’ai retranscris sur ma feuille et ai commencé à la mise en couleur.

Mise à jour du 5 octobre

Hier, je suis allé à l’atelier libre de l’association Pastel En Dauphiné.
J’en ai profité pour continuer ce dessin.
J’ai continué la mise en couleur. Par contre, j’ai perdu des choses au passage … le visage n’a plus du tout la même expression, il fait plus vieux,

Mise à jour du 10 octobre

Après quelques cafouillages, j’ai « effacé » une bonne partie du visage afin de repartir sur des bases plus saines. Et après y avoir passé un peu de temps, le dessin commence à ressembler un peu plus à ce qu’il devrait.
Le chapeau va mériter quelques élargissements par le droite.

Mise à jour du 14 octobre:

Vendredi dernier, lors de l’atelier libre de Pastel en Dauphiné, j’ai élargi le chapeau, fait un léger fond.
Je ne suis pas encore satisfait du visage, ni de l’écharpe. A voir pour la suite …

Pastel sec : macaque du japon (mis à jour le 26 septembre)

Mise à jour du 26 septembre 2019

J’ai continué ce petit singe prenant un bain.
J’ai surtout travaillé les équilibres de couleurs.
Il me semble avoir terminé.

Macaque du Japon. Pastel sec.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)

Article original du 19 septembre 0219:

Depuis hier soir, j’ai repris l’atelier de dessin.
Je suis parti sur un modèle assez simple, un macaque du Japon prenant son bain 🙂
La photo est un peu terne et mis à part cela, il va falloir que je lui donne un peu plus de volume au niveau de sa poil-itude.

Gribouillages à la pierre noire

J’ai essayé de continuer de dessiner, principalement à la pierre noire.
Les résultats ne sont pas franchement transcendant, ils sont parsemés d’erreurs de trait et de proportions mais petit à petit, j’ai quand même l’impression de retrouver quelques sensations.

J’ai aussi fait des petites renards pendant la pause de midi au boulot.
Contrairement aux autres, c’est réalisé sur un format A4 avec un crayon graphite.

Pastel sec: tortue (mis à jour le 19juin)

Mise à jour du 19 juin 2019

Ce soir, j’ai essayé de casser un peu ce qui me semblait trop régulier.
J’ai un peu atténué la luminosité sur la partie haute du dessin et j’ai essayé de détailler un peu plus les rochers.
Je pense que c’est fini, mais … je vais me garder un peu le temps de la réflexion.

Tortue.
Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)

Article du 10 juin 2019

Mercredi dernier, j’ai commencé ce pastel de tortue survolant les fonds marins.
Comme vous pouvez le voir, ce n’est que le début et les couleurs sont encore très sommaires.

Mise à jour du 13 juin 2019

Hier, j’ai continué ce petit pastel.
J’ai principalement commencé à travailler les détails de l’eau, j’ai encore pas mal de boulot et je n’ai pas tout à fait défini le comment j’allais la travailler.
J’ai aussi apporté quelques touches sur le sol de coraux.

pastel sec: roarrr (mis à jour le 16 mai 2019)

Mise à jour du 23 mai 2019

Hier, j’ai apporté les dernières touches.
J’ai réfléchi à aller plus loin dans le travail du poil, mais je n’avais pas vraiment envie : ça n’a jamais vraiment être mon truc.

RooaarrrRRR
Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 vote(s), moyenne: 4,50 sur 5)

Article du 11 avril

Hier soir, je ne savais pas trop quoi commencer …
J’allais partir sur paysage dont j’aimais bien les couleurs, mais je me suis rendu compte que je n’avais pas la feuille de couleur claire dont j’avais besoin pour le commencer.
Je suis donc parti sur une image d’un féroce rugissement félin. (Dans les faits, c’est sûrement un bâillement, mais dire que c’est un rugissement, ça a plus de gueule).
A cause de toutes ces hésitations, j’ai juste posé mon dessin aux crayons pastels.
Par contre, c’est les vacances de pâques, le prochain atelier est dans 3 semaines !

Mise à jour du 16 mai

A cause des congés scolaire et de deux jours fériés placés le mercredi, il y a eu un long moi d’arrêt.
J’ai pu ressortir mon pastel de chasseur de croquettes. et ai commencé la mise en couleur.