Archives par mot-clé : pastel sec

Mes dessins faits avec des pastels secs

Pas à pas aux pastels secs : chat (mis à jour le 12 juin 2024)

Après une longue pause, due aux vacances et à deux jours fériés, l’atelier du mercredi à repris. J’ai un peu laissé tombé mon idée de réaliser les deux oursons pour l’instant et j’ai ressorti un modèle de chat que j’avais réalisé il y a plusieurs années mais dont je n’étais pas content.

Tentative (ratée) en 2014

Il y a 10 ans, j’ai réalisé un pastel à partir du même modèle mais sur un format 30×40 cm.
Bon … si je refais une autre version c’est que la première n’était pas fameuse, et c’est peu dire! Je n’avais pas réussi à trouver une bonne manière de faire le pelage et, rétrospectivement, le trait n’était pas fameux.

Étapes par étapes

15 mai 2024

J’avais commencé un croquis au crayon sur mon carnet.

Puis j’ai retranscris le modèle sur une Pastelcard gris-bleu en utilisant des crayons pastels. J’ai utilisé un jaune pour les traits du pelage qui sera relativement clair. Avec un rouge-orangé, j’ai placé les marques du pelage bicolore de la bestiole afin de mieux voir les erreurs éventuelles de proportions.

22 mai 2024

Je termine mon dessin préliminaire sur ma feuille avec les différents éléments.

J’essaie de commencer la mise en couleur de la tête sans perdre mes traits.

J’utilise un nombre limité de couleurs pour décrire le pelage du chat afin d’en vérifier les traits et volumes.

29 mai 2024

Je termine ma légère mise en couleur pour valider mes proportions et mieux voir la posture du chat. Puis je pose quelques couleurs pour mon fond.

Je sors mes pastels un peu plus tendres et je commence réellement le travail de la couleur.
Je ramène quelques tons utilisés sur le fond dans le pelage du chat. Si je gardais les couleurs très beige et roux du modèle, il s’intègrerait moins bien dans le décors.

6 juin 2024

Je continue à travailler mes couleurs.
Je décris un peu plus le fond et le premier plan coloré tout en travaillant le pelage du chat.

12 juin 2024

Je commence ma séance du jour par le travail du fond pour mieux trouver le niveau de contraste qu’il me faudra réaliser sur le pelage.

Ensuite, je continue le travail de couleur sur le pelage du chat.
Je me pose la question du traitement à réaliser sur les feuilles aux pieds du chat.

Pastel sec : Paysage Suisse

En cette nouvelle année 2024, j’ai j’ai réalisé un pastel sec d’après une photographie de paysage suisse trouvée sur le site de Pixabay. Il est réalisé sur une pastelcard « vert clair ».

J’ai modifié quelque peu la disposition du paysage de la photographie d’origine afin que cela rende mieux sur ma feuille. Toutes mes excuses à ceux qui connaissent le lieu.

Dessin final

Montagnes Suisses
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)

Étapes

Pas à pas au pastel sec : montagnes suisses (mis à jour le 27 mars)

Mi-janvier, j’ai commencé un nouveau pastel d’après une photographie de paysage suisse trouvée sur le site de Pixabay.

J’ai un peu modifié la structure du paysage pour le passer d’un format paysage à un format portrait que je trouvais plus intéressant pour un dessin.

Étapes par étapes

17 janvier 2024

Sur un carnet de dessin, je réalise un test de mise en page.

Je reproduis cette mise en page en utilisant quelques couleurs pour bien dissocier les éléments.

24 janvier 2024

Je pose un premier jet de pastel sur tous les éléments afin chercher mes couleurs et mes équilibres.

31 janvier 2024

Je commence à travail la végétation sur le flan de montagne à droite de mon dessin.
Je ne suis pas encore tout à fait sûr que ce sera le rendu final : je suis en recherche de la méthode à utiliser.

7 février 2024

J’ai commencé à travailler un peu plus le ciel et les nuages en amenant des tons bleus et roses. Au vu des masses nuageuses, il va falloir que j’ajoute quelques petits nuages dans le bleu pour l’habiller.
J’ai aussi utilisé les mêmes tons dans les montagnes lointaines en y apportant plus de détail. Le rendu n’est pas tout à fait satisfaisant, il faudra que je pense à ajouter quelques tons verts pour faire le lien avec les montages du dessous.

14 février 2024

J’ai travaillé les sapins sur la gauche et mis en place les montagnes derrières. Il y a encore un peu de travail.
Puis je suis redescendu sur le premier plan ou j’ai commencé à poser des couleurs.
Il faut que je pose un premier jet un peu avancé sur tous les éléments du premier plan et du plan intermédiaire pour ensuite avoir une bonne idée des couleurs et contrastes à décliner pour les équilibres du dessin.

6 mars 2024

Je commence à réellement travailler mes équilibres de couleur. Je pose des touches sur un peu tous les éléments pendant la séance.
J’ai apporté un peu plus de tons verts et bleus aux montagnes, j’ai repris le lac pour pouvoir travailler la vache et l’herbe du premier plan.

13 mars

Je commence à arriver aux étapes où je touche à tous les éléments du dessin jusqu’à arriver à un rendu final qui me satisfasse.
J’ai un peu agrémenté le ciel de quelques petits nuages. J’ai éclairci la montagne du fond, j’ai verdi un peu les montagnes intermédiaires, j’ai aussi continué à travaille le premier plan.

21 mars

Je complète le premier plan herbeux. J’apporte aussi quelques modifications aux sapins de gauche et je casse un peu le rendu lisse de mes montagnes de second plan.

Il faudra que je rajoute un peu d’ombres sur le corps de la vache pour équilibrer avec celles de sa tête.

27 mars

J’ai cassé ce côté vert-bleu qui était omniprésent dans tout le dessin avec des touches rose, ocre et rouge.

J’ai aussi un peu retravaillé la vache et l’herbe du premier plan.

Je pense avoir terminé ce tableau.

Pastel sec : jeune fille au bouquet (mis à jour le 10 janvier 2024)

Article original du 20 décembre 2023

J’ai terminé, ce soir, ce pastel sec commencé début octobre. Je ferai peut être quelques retouches mineures si j’estime cela nécessaire.

Il a été réalisé sur une pastelcard 50×65 cm d’après une photographie de Thanh Pham trouvée sur Pixabay.

J’y ai passé 10 séances, donc environ une vingtaine d’heures. Je n’ai pas trop vu le temps passer, ce qui est une bonne chose. Cela veut dire que je n’ai pas eu de blocages sur certains points de détails du sujet.

Mise à jour du 10 janvier 2024

J’ai réalisé quelques modifications supplémentaires.
J’ai un peu repris l’épaule, fignolé le vêtement et ajouté un peu de lumière sur les feuilles.

Jeune fille au bouquet
Pastel sec par Etienne Penicaud
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)

Article des différentes étapes.

Pas à pas au pastel sec : portrait au bouquet (mis à jour le 10 janvier 2024)

Les ateliers de dessin ont repris début octobre et j’ai commencé un nouveau dessin aux pastels secs d’après une photographie de Thanh Pham trouvée sur Pixabay.

Étapes par étapes

Voici les différentes étapes de création de mon dessin.
Chaque vignette est cliquable.

4 octobre

Après m’être exercé sur un carnet à dessin, j’ai réalisé un tracé préliminaire au crayon pastel sur une Pastelcard noire.

J’ai ensuite commencé à poser quelques couleurs basiques.
La suite au prochain épisode.

11 octobre

J’ai continué la colorisation tout en cherchant un peu mes teintes … et j’ai eu peu trop agrandi le menton en posant mes couleurs.

18 octobre

Je continue la colorisation de la peau.
Au passage j’ai raccourci le menton, redescendu un peu l’épaule et le coude tout en reculant le bras.
Il faudra aussi que je réduise un peu le front, mais je pense qu’en faisant l’implantation des cheveux, cela se rectifiera.

8 novembre

J’ai continué à travailler un peu plus les différentes textures : fleurs, peau, tissus, …

15 novembre

J’ai continué à travailler la peau, j’ai passé un peu de temps sur le visage pour en affiner les traits. Il y a encore du travail à faire.
J’ai un peu abaissé l’épaule gauche en fin de séance … mais j’ai tout de même un problème de longueur de bras qu’il faudra que je le résolve.

Voilà un petit zoom sur le visage pris à mi-séance, il faudra que je diminue un peu le violet.

22 novembre

J’ai posé un fond sommaire et ai commencé à décrire plus avant les cheveux. J’ai aussi commencé à travailler la texture de la manche de chemisier, mais il y a encore pas mal de travail.
Pour le reste, j’ai mis des touches à droite et à gauche.

La question sera si je veux traiter le bouquet de manière plus fine ou pas.

29 novembre

J’ai continué à travailler le visage et j’ai passé un peu plus de temps sur l’habit.

Je n’ai toujours pas attaqué le bouquet de roses, mais il va falloir que je le décrive un peu mieux.

6 décembre

Hier, j’ai commencé par corriger quelques points sur le vêtement et le visage.
Puis j’ai pris mon courage à deux mains et ai attaqué le bouquet.

J’ai essayé de garder ce côté « petits traits » de mon premier jet en y ajoutant plus de masses colorées.

13 décembre

Ce soir, j’ai travaillé les cheveux et ai commencé les retouches finales. J’ai entre autre chose apporté un peu de lumière sur les roses et affiné quelques bordures.

J’arrive dans la phase des finitions et des équilibres ou les différences ne seront plus vraiment visibles.

20 décembre

J’ai réalisé quelques dernières retouches : j’ai atténué l’ombre du vêtement sur le bras, retravaillé un peu les feuilles, avancé un peu les cheveux sur la tempe et j’ai aussi retravaillé un peu le fond pour mieux encadrer le sujet.

A priori, c’est terminé !

10 janvier

Après la pause des vacances de Noël, j’ai réalisé quelques retouches finales.
J’ai repris un peu l’épaule, le vêtement et les feuilles.

Pastel sec : Modèle vivant

Hier, on a eu droit a une pose longue et colorée pour l’atelier de modèle vivant. J’ai donc sorti mes pastels.
J’ai utilisé un papier « ingres » qui a l’avantage d’être bon marché bien qu’il ne supporte pas trop le travail en couches, mais pour une pose de 1h30 où j’arrive à ne pas me perdre dans mes traits, ça fait le job.

2023-03-17 – Modèle vivant au pastel sec Pose de 1h30~1h40
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne: 4,00 sur 5)

Pas à pas : Éléphants (mise à jour du 3 février)

La première semaine de janvier, j’ai commencé ce pastel d’après une photographie trouvée dans un calendrier.
Originellement, il y avait une large troupe d’éléphants mais je n’ai conservé que trois individus afin de garder en lisibilité.

4 janvier

J’ai commencé par sortir mon carnet de dessin et ai réfléchit à ma composition et travaillé les éléphants.

Par la suite, j’ai reproduit ma composition sur ma feuille.

11 janvier

J’ai commencé à poser mes premières touches de couleurs tout en apportant quelques corrections de proportions et volumes sur les éléphants.

Voici les détails du premier éléphant travaillé.

18 janvier

J’ai terminé mon premier jet de couleur sur les éléphants et ai commencé à travailler plus avant la végétation.

Petit zoom sur les éléphants

1 février

Mercredi dernier, j’ai commencé à travailler mon sol, il y encore du travail, mais cela permettra de travailler plus tard des équilibres de couleurs

J’ai esquissé un sol herbeux avec le plat de mes pastels tout en leur impulsant un petit mouvement tantôt vers la droite, tantôt vers la gauche, mouvement de plus en plus court au fur et à mesure que l’on s’éloigne du premier plan.

Le sol, plus en détail (n’hésitez pas à cliquer dessus pour le voir en grand).
J’ai aussi réalisé des traits moins rectilignes et ajouté des petits buissons afin de casser la régularité du sol.

Pastel sec : les 3 tours de Grenoble

Le weekend des 3 et 4 décembre, l’association Pastel en Dauphiné organisait une petite exposition pour ses 10 ans.
Parmi les animations, une dizaine d’artistes de l’association devait réaliser en live un pastel en lien avec Grenoble. Comme vous pouvez le deviner, je faisais partie du lot. Mon thème fût les 3 tours de Grenoble.

Les trois tours de Grenoble.
Pastel sec par Etienne Penicaud réalisé en live d’après une photo libre de droit.
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)

Pas à pas : chats & corgi – avancement

Après une grosse pose, j’ai décidé de reprendre ce pastel resté en plan.
J’étais probablement trop fatigué à l’époque pour me lancer dans les pelages de ces boules de poils.

12 octobre

J’ai sorti mes crayons pastels et ai commencé à travailler le pelage du chat de droite.
J’en ai profité pour rectifier sa patte avant-droite.

Les détails du travail de la séance

19 octobre

J’ai tenté de re-travailler le chat de gauche comme celui de droite réalisé lors de la dernière séance avec un peu moins de réussite.

En plus du travail du pelage, j’ai aussi un peu redessiné le contour de son museau.

9 novembre

J’ai commencé à travailler le corgi de la même manière.
J’ai aussi retouché la forme générale du corps du chat de droite.

23 novembre

Je continue le travail sur le chien et de temps en temps je retourne sur le chat de gauche qui ne me convient pas encore.
Il faut que j’amène plus de lumière sur leurs pelages.

Étape précédente

Pastel Sec : Buste aux Lilas (mis à jour le 8 octobre)

Présentation du 16 mars

Hier, j’ai commencé un nouveau pastel.
Je suis parti d’une photographie de buste trouvée sur Pixabay et réalisée par Jerzy Górecki. Mais comme il manquait quelques chose à la composition, j’ai décidé d’essayer d’intégrer des lilas.
On va bien voir ce que cela donne.

Avancement pas à pas

16 mars – croquis

Petit croquis dans un coin de carnet à dessin afin de voir ma mise en page

Et je me suis foiré en essayant de reprendre la mise en page sur ma feuille … advienne que pourra, je vais essayer d’avancer avec ce que j’ai.

23 mars – premières couleurs

Avec des crayons pastels, j’ai continué à poser légèrement quelques couleurs afin de valider mon dessin.

Ensuite, j’ai posé quelques couleurs plus franches avec toujours la désagréable impression d’aller dans le mauvais sens, de perdre mes traits, …

Puis je continue à travailler le visage

30 mars

J’ai essayé d’affiner un peu le visage et … j’ai perdu mes traits. J’ai réussi à me rattraper un peu mais les yeux ont toujours un problème d’alignement et de proportion.
Je cherche toujours un peu mes couleurs.

12 mai

(6 avril)
J’essaie toujours de corriger le visage qui a un problème que je n’arrive pas à régler

(11 mai)
J’ai accroché ma feuille de dessin de guingois sur ma planche à dessin afin d’avoir le visage dans l’axe vertical.
Cela m’a permis de le corriger plus précisément … mais ce n’est pas encore tout à fait bon.

19 mai

(18 mai)
Les yeux sont enfin mieux placés, je repars dans le travail de la couleur et ses aléas.

9 juin

(8 juin)
Je m’attaque au travail de la végétation. Mes premières fleurs étaient alignées sur les axes horizontaux et verticaux, j’ai donc repris quelques fleurs afin d’essayer d’arranger tout cela.

22 septembre

(14 septembre)
Reprise de l’atelier, je continue à travailler sur la végétation.

(21 septembre)
Encore et toujours la végétation, j’essaie de trouver un équilibre entre ce qui est décrit et ce que est suggéré.
Quelques ajustements ont été réalisés sur le buste.

8 octobre

(23 septembre)
Encore et toujours la végétation, j’essaie de trouver un équilibre entre ce qui est décrit et ce que est suggéré.

(28 septembre)
Encore et toujours la végétation, j’essaie de trouver un équilibre entre ce qui est décrit et ce que est suggéré.

(5 octobre)
Bon … je pense que c’est fini.

Pastel sec : paysage de Bretagne

Fin janvier, j’ai commencé ce pastel à l’Atelier du Petit Lez’Art, je n’avais rien posté jusqu’à aujourd’hui parce que … j’avais la flemme.
Maintenant il est terminé, sauf si je décide de refaire quelques retouches qui seront mineures quoi qu’il en soit.

Je suis parti d’une photographie sur le site pixabay.com comme modèle.
Il semblerait que ce soit la côte de granit rose près de Lannion.
J’ai augmenté la taille de la mer car je trouvais ça mieux pour l’équilibre du dessin (apprendre à dessiner, c’est apprendre à tricher ^_^)

Dessin final

Pastel Sec
Paysage de Bretagne
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)

Pas à pas

Chaque étape dure entre 1h30 et 2H, les images sont cliquables car, le dessin étant grand, on ne voit pas grand chose sur les vignettes.

Après avoir esquissé les grandes masses, je pose mes premières couleurs

Je détaille un peu mes rochers et commence à décrire la végétation du second plan.

J’essaie de me mettre à décrire la végétation du premier plan, non sans quelques atermoiements

Je termine la végétation du premier plan

Pour finir, je reviens sur le ciel et la mer et rajoute quelques touches plus soutenues sur le premier plan

Pas à pas: chats & corgi – re-travail du chat de droite

Bon bah … j’ai craqué et j’ai effacé la tête du chat de droite.
J’ai mis pas mal de temps à le retracer comme je le voulais puis j’ai re-commencé sa mise en couleur.

Après avoir effacé la tête du chat, je cherche le bon tracé.

Ensuite, je retravaille les couleurs (donc les volumes) du chat.

Étape précédente

Pas à pas: chats & corgi – équilibrage des couleurs

J’ai un peu tardé à poster la mise à jour de mon avancée de mercredi dernier : j’avais oublié mon appareil photo lors de l’atelier puis … j’ai fait mon feignant.

Par ailleurs, je retombe dans mon marasme dû au fait que je n’arrive pas à trouver l’équilibre entre les couleurs pour faire le pelage des chats.
A cela s’ajoute le fait que mon corgi a son oreille gauche (donc à droite sur le dessin) qui est un grain trop vers le centre de la tête, et le chat de droite que je n’avais pas retouché jusque là qui a sa tête trop tassée : il n’y a pas assez d’espace entre l’œil et l’oreille.

On commence à équilibrer les couleurs entre les chats tout en se rendant compte d’autres problèmes de proportions.

Étape précédente

pas à pas: chats & Corgi – on efface tout et on recommence

J’ai ressorti chez moi le pastel en début de semaine et là, ça m’a sauté aux yeux : le corgi et le chat de gauche étaient trop difformes et avec de gros problèmes de proportions.
J’ai donc pris mon courage a deux mains et ai effacé tant bien que mal ces deux protagonistes afin de pourvoir replacer un croquis préparatoire.
Ce soir, j’ai (re)commencé la mise en couleur des deux larrons.

Recréation du chien et du chat de gauche en plus grand et mieux proportionnés, puis mise en couleur légère afin de voir si rien ne cloche.

travail de la couleur, reste à savoir si je laisse le chat de droite intact ou si je l’agrandi un peu.

J’ai bien fait de repartir de -presque- zéro car j’avais accumulé pas mal de frustration et cela ma permis de la laisser passer.

Étape précédente

pas à pas: chats & corgi – travail de la couleur

Autant quand je travaille sur le corgi, tout se passe bien, autant quand je m’occupe des chats … rhaaa que c’est frustrant, je n’ai toujours pas trouvé mes couleurs pour bien définir leur pelage.

2021-09-22_etienne-penicaud_pastel-sec_corgi-and-cats

Travail des nuances sur le corgi et recherche des couleurs sur les chats.
Alors que le chat de gauche avait enfin une tête correcte, a cette dernière bien trop volumineuse, il va falloir que je la corrige en ce sens.

Il se pose aussi à moi un autre problème : le bruit de l’atelier pendant la séance du mercredi …
L’an dernier et l’année d’encore avant, on était un petit groupe restreint de dessinateurs & peintres relativement confirmés, mais là, sont présents quelques néophytes qui font que l’on a des explications de Lucie, qui dirige cet atelier, non stop.
Si à cela on ajout le bruit de la rue, un fond de musique, les mouvements , etc , avec ma sensibilité auditive et malgré des bouchons d’oreilles, c’est trop, je sature.
Bref, si la situation reste comme elle est, je vais devoir dire au revoir à cet atelier du mercredi soir.

Étape précédente