Crayon aquarellable : modèle vivant

Vendredi dernier, pendant l’atelier modèle vivant, on a fait un truc sympa .
On a utilisé des gros crayons aquarellables , ce sont des crayons de couleurs dont on peut ensuite retravailler le dessin avec un pinceau et de l’eau.
Donc, on a utilisé ces crayons pour ensuite jouer du pinceau.
Mon seul soucis, c’est que j’ai le plus grand mal du monde à avoir le bon trait en un coup de crayon, du coup, là ou il devrait y avoir la lumière, j’ai de bon gros traits bien visibles alors qu’ils devraient se faire discrets , et ce n’est pas le travail au pastel qui va arranger ça ^_^

pastel sec : buste (mis à jour le 19 octobre)

Mise à jour du 19 octobre

J’ai apporté quelques retouches par-ci par-là.
J’ai assombri un peu le visage et ai retravaillé les mains.
J’arrête là !

Buste. Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 vote(s), moyenne: 4,75 sur 5)

Article du 5 août

Après une semaine ou j’étais très fatigué et où je n’ai quasiment rien fait, j’ai décidé de me remuer et de ma lancer dans un nouveau pastel.
Je me suis servi d’un des modèles déjà utilisés pour mes « gribouillages » à la pierre noire.
Je n’ai posé que les traits de bases hier soir, ce qui a bien du me prendre une bonne heure.

Mise à jour du 6 août

J’ai commencé une mise en couleur basique afin de valider mes proportions.

Je m’y attendait un peu : la mâchoire était trop courte.
Je l’avais pressenti en regardant mes traits de construction mais avec la mise en couleur c’est devenu très visible.
Donc, j’ai essayé de corriger un peu et … j’ai perdu mes traits.
Après une petite phase d’énervement avec la chaleur de l’appart aggravée par la lampe de chevalet juste à côté de ma tête, un chat qui miaule et un chouia de frustration, j’ai failli tout envoyez paître.
J’ai essayé de tout reprendre mais le visage est un peu trop grand.

Sinon j’ai aussi abaissé le poitrine, ça aussi je l’avais vu sur mon croquis préliminaire.

La suite au prochain numéro. Et comme je suis d’astreinte, ce n’est pas dit que j’ai le courage de continuer cette semaine.

Mise à jour du 7 août

Comme prévu, j’ai continué mes rectifications du visage.
J’ai du m’arrêter au bout d’une petite heure à cause de mon boulot.

Il y a encore un truc qui cloche avec le front.
Il faudra que j’épaississe un peu le cou vers l’arrière.

Mise à jour du 8 août

Je n’ai pas fait grand chose hier soir, j’ai surtout comaté devant la télévision.
Mais j’ai quand même trouvé le courage de faire quelque retouches au niveau cou en l’élargissant un peu vers l’arrière et en déplaçant le centre de l’intersection des clavicules vers la gauche.

Mise à jour du 13 octobre

Le fait d’avoir repris l’atelier du mercredi m’a un peu remotivé.
Donc, après plus de deux mois sans avoir touché ce dessin, j’ai pris mon courage à deux mains, et j’ai continué.

Principalement, j’ai re-corrigé le visage et, plus globalement, la forme de la tête, et j’ai ensuite mis un fond.
La texture de la peau a aussi été retravaillée en apportant quelques touches de vert.

Après tout ça, j’ai peut être fini … mais je vais probablement retravailler les mains qui me font un peu tiquer..

Pastel sec: portrait d’équateur (mis à jour du 17 octobre)

Mise à jour du 17 octobre

J’ai ajouté quelques touches hier, je sature …
J’arrête ce dessin là sans en être réellement satisfait.

Portrait d’Equateur.
Pastel sec.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 4,33 sur 5)

Article original du 3 octobre

J’ai commencé un nouveau pastel d’après une photographie de portrait de Steve McCurry en Équateur.
J’ai mis pas mal de temps à réaliser un croquis sur mon carnet à dessin, car le sujet à une « gueule ». Ensuite je l’ai retranscris sur ma feuille et ai commencé à la mise en couleur.

Mise à jour du 5 octobre

Hier, je suis allé à l’atelier libre de l’association Pastel En Dauphiné.
J’en ai profité pour continuer ce dessin.
J’ai continué la mise en couleur. Par contre, j’ai perdu des choses au passage … le visage n’a plus du tout la même expression, il fait plus vieux,

Mise à jour du 10 octobre

Après quelques cafouillages, j’ai « effacé » une bonne partie du visage afin de repartir sur des bases plus saines. Et après y avoir passé un peu de temps, le dessin commence à ressembler un peu plus à ce qu’il devrait.
Le chapeau va mériter quelques élargissements par le droite.

Mise à jour du 14 octobre:

Vendredi dernier, lors de l’atelier libre de Pastel en Dauphiné, j’ai élargi le chapeau, fait un léger fond.
Je ne suis pas encore satisfait du visage, ni de l’écharpe. A voir pour la suite …