Quand notre premier ministre cite Hayek

Je ne suis pas vraiment pour parler de politique ici, par principe.
Mais parfois, ce que je lis, ce que j’entends, me donne envie de hurler.

Notre bon premier ministre a cité, lors d’un discours, pour vendre la libre concurrence, l’économiste Hayek.
Hors, si vous vous souvenez bien, cet économiste a eu plusieurs apôtres qui ont diffusé sa bonne parole dont le fameux Alan Greenspan -ancien président de la FED- a qui ont doit d’avoir nourri la bulle qui explosera sous le doux nom de « crise des subprimes ».
Ce Monsieur Greenspan, lors de son audition devant le congrès américain, avoua que tout ce en quoi il avait cru jusque là (les théories de Hayek) avait de grosses failles.
Et ce sont ces théories, dont on sait qu’elles sont foireuses, que notre premier ministre veut appliquer.

Donc je fulmine …

On peut estimer que la mémoire de nos « élites politiques » se limite à 5 ans.
Mais je ne suis pas vraiment étonné, le libéralisme économique est une croyance, voire une religion, et les religions n’ont que faire des faits.
Ces derniers ont toujours montré que cela ne fonctionnait pas, pire ils démontrent que c’est nuisible pour la planète …

Nota Bene.
Je conseille à tous cet excellent article sur la nature du libéralisme, il est un peu long ; mais l’information utile fait toujours plus que 255 caractères.